Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Tissage de perles sur métier

Un métier à tisser les perles n'est d'autre chose qu'une façon de retenir des fils à égale distance pendant que vous enfilez des perles sur un autre fil entrecroisé dans le premier. Le métier que vous avez en main a probablement un livret d'instructions, mais voici quelques conseils additionnels qui peuvent vous aider.
image


Perles

Il existe des perles provenant de presque tous les pays, Japon, République Tchèque, Pologne, Royaume-Uni, Allemagne, etc. Certaines sortes conviennent mieux au métier que d'autres à cause de leur uniformité. Les perles faites à la main, en terre cuite ou en verre sont à déconseiller. Les perles mignonnettes, celles que vous trouvez sur les bracelets d'amitié ou dans les boutiques amérindiennes sont les plus courantes, économiques et viennent dans toutes les couleurs.

Les perles vendues pour le tissage viennent dans des tailles diverses, allant de 22/0 à 1/0. Ces chiffres réfèrent à la quantité de perles pouvant être mises bout à bout et à plat sur une longeur d'un pouce. La taille la plus utilisée est 11/0 mais, si vous débutez, une taille de 10/1 est préférable. Les trous sont légèrement plus gros et votre aiguille passera plus facilement.

Les perles "delica" sont une nouvelle addition dans le monde des perles. De petits cylindres aussi larges qu'ils sont longs, ces perles proviennent principalement du Japon et sont plus dispendieuses. L'avantage particulier de ces perles est que vous n'avez pas de problème de déformation du patron quand vous choisissez un modèle de point de croix. Le patron et le produit fini auront les mêmes dimensions. De plus, les trous des perles "rotules" sont plus larges que ceux des mignonnettes et des rocailles. Elles peuvent donc s'enfiler plus facilement sur des fils plus gros.

Les perles rotule (appelées Pony Beads en anglais) sont retrouvées sur les attaches de cheveux et dans la création de porte-cleés en forme de petits personnages. Elles se travaillent habituellement avec un lacet de plastique ou de cuir et elles sont en plastique.

Notions de base

image
Assurez-vous que les fils soient tendus uniformément, assez pour être droits sur le métier, mais pas trop serrés pour qu'ils ne cassent pas pendant que vous travaillez.

Utilisez la bonne sorte de fil pour des perles et la bonne taille pour le type de travail que vous entreprenez. Prenez le fil le plus mince possible pour le genre de perles que vous avez en main. Considérez que vous passerez le fil plus d'une fois dans chaque perle et que tous les fils nécessaires doivent pouvoir y entrer sans casser la perle.

Certains considèrent que cirer le fil empêche la formation de noeuds indésirables et permet de passer plus facilement dans les perles.

Avant de débuter, vérifiez quelle couleur de fil pourra passer le plus facilement inaperçu dans le travail terminé. Prenez une couleur de fil qui s'apparente le plus à la couleur d'ensemble. Si vous utilisez des teintes foncées, un fil noir convient parfaitement. Plusieurs couleurs se vendent en différentes teintes. Si vous utilisez un fil de couleur, choississez la couleur dominante de l'ouvrage pour le fil de trame.

N'importe quel patron de point de croix ou de tricot peut être utilisé pour le tissage de perles. Par contre, si vous utilisez des perles mignonnettes ou des rocailles de verre ou de plastique, votre patron sera un peu plus large que haut, une fois terminé. Comptez le nombre de rangs dans la partie la plus large de votre patron, ajoutez un de plus. Ceci devient le nombre de fils à placer sur le métier.

Fournitures de base

  • Perles de verre, de bois ou de plastique
  • Fil de lin, de nylon ou de coton mercerisé (très fin)
  • Aiguille fine à perler no 10
  • Métier à tisser
  • Ciseaux
  • Fermoirs et/ou cire (facultatif)


Montage de la chaîne

Préparez des morceaux de fil qui devront avoir le double de la longueur du tissage projeté.

image
Prenez une longueur de fil, pliez-la en deux et accrochez-la à une pointe du cylindre (A). Faites passez chacun des brins entre deux dents de peigne (B) et coincez-les sous le bloc d'arrêt (C).

Montez autant de fils que nécessaire, c'est-à-dire autant qu'il doit y avoir de perles dans la largeur du travail plus un.

NOTE: les métiers auront une allure différente d'après la marque et l'année d'achat. La plupart auront un mode d'emploi, mais les pièces (même si elles diffèrent) garderont la même fonction.

Technique

Enfilez une aiguille à perles #10 à l'autre extrémité de ce fil (aiguille disponible dans les grandes merceries et les boutiques d'artisanat).

Regardez votre patron. La première perle à enfiler sera en bas du patron, du côté gauche. Suivez la rangée (de bas en haut), en enfilant toutes les perles de cette rangée dans le bon ordre (en suivant les indications de couleurs du patron).

image
Passez le fil sous le métier jusqu'à ce que toutes les perles soient en dessous de celui-ci. Utilisez votre pouce pour poussez délicatement les perles entre les fils de trame, une perle par espace. Essayez d'obtenir une rangée la plus droite possible. La première rangée est toujours la plus compliquée, alors prenez patience!

image
Une fois que toutes les perles sont en place, dans leurs trous respectifs, passez l'aiguille dans toutes les perles, en sens inverse et par-dessus le fil de trame pour les tenir en place. Gardez ce fil par-dessus les fils de trame car, si vous passez en-dessous, une perle ne sera pas tissée et elle peut tomber du travail (surtout si elle est à la fin d'une rangée). Maintenant, utilisez vos doigts pour aligner convenablement les perles en une belle rangée droite.

Regardez votre patron et trouvez la seconde rangée (deuxième symbole sur la dernière rangée de la page, en bas à gauche). Enfilez les perles (rangée de bas en haut) en suivant le patron. Avant de recommencer le tissage proprement dit, prenez le bout de fil qui pend du métier (les 4 pouces après le noeud). En passant sous les fils de trame, passez-le également sur le côté du premier fil de trame pour bien le tenir.

Une fois que vous avez repassez le fil dans toutes les perles de la deuxième rangée, par-dessus les fils de trame, égalisez cette rangèe à côté de la précédente, pour éviter des trous dans le tissage. Continuez ainsi, rangée après rangée, en suivant le patron. Le bout de fil exédentaire devra être retenu sur le côté du tissage d'une rangée à l'autre, pour qu'il disparaisse dans le produit fini.

Si vous manquez de fil, Faites un noeud dans le restant du fil et passez-le dans les dernières rangées de perles, le sortant au milieu du travail oŻ vous le couperez au ras des perles. Le fil disparaîtra dans le tissage. Cachez le bout du fil suivant (les quelques pouces de l'autre côté du noeud) de la même façon que'avec le premier.

Conseils

  • Assurez-vous que les perles sont de taille uniforme. Mettez de côté celles qui sont trop courtes, ou trop larges, ou difformes.
  • Faites de même avec les perles qui ont un trou trop petit pour que l'aiguille passe bien. Ces perles peuvent toujours servir en broderie ou collées pour décorer différents objets.
  • Tirez le fil de votre aiguillée de façon uniforme. Trop serré et le travail final sera raide, sans aucune souplesse. Un fil trop lâche donnera un produit fini qui n'aura aucune forme, et dont les perles se déplaceront, ruinant ainsi le motif que vous vous êtes donné tant de mal à reproduire.


Finition

Quand vous faites la dernière rangée, faites un noeud et glissez-le contre la dernière perle, puis passez votre fil dans quelques rangées, le sortant dans le centre du travail. Coupez l'excédent au ras d'une perle.

Pour enlever la pièce du métier, placez une bande de ruban adhésif sur les fils de trame, tout contre les première et dernière rangées de perles. Coupez ces fils, en laissant une bonne longueur de chaque côté. Pliez les fils sous le tissage perlé et collez le tout sur un morceau de tissu non extensible, un carton ou une pièce cuir. Faites attention à ne pas mettre trop de colle, qui pourrait suinter entre les perles. Prenez une colle assez épaisse, qui restera à la surface de l'entoilage, sans couler entre les perles. La colle de bijouterie et l'epoxy sont de bons choix.

Si vous faites un bracelet, placez les fermetures à chaque bout de la pièce de cuir et fermez-les avec des pinces, en appuyant uniformément sur toute la longueur de la fermeture, et sans glisser les pinces (qui ternirait le métal).





Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics
www.000webhost.com