Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Matelassage à la main, ou à l'anglaise

image
Le matelassage à la main couvre un grand nombre de techniques, allant du délicat matelassage ombré jusqu'au trapunto. Mais le plus connu d'entre tous est sans contredit le matelassage à l'anglaise dans lequel deux épaisseurs de tissu uni sont piquées de façon décorative de part et d'autre d'une couche intérieure de ouatine.

De tous temps, le matelassage a été apprécié pour sa chaleur et son confort. Délaissé à la fin du 19ème siècle à la faveur de la machine à coudre, les différentes techniques de matelassage à la main trouvèrent un nouvel essor pendant les années de la grande dépression (autour de 1930) autant en Europe qu'en Amérique du Nord. Aujourd'hui, le matelassage à la main est beaucoup plus un art qu'une nécessité économique.



Tissu du dessus

Les tissus plutôt mous, au tissage serré, assez épais pour ne pas laisser voir ni les coutures ni la ouatine, sont de ceux qui conviennent le mieux pour le matelassage. Ainsi en est-il des cotonnades de poids moyen ou léger, de la batiste, du crèpe, du lin fin, de la laine fine ou des mélanges coton/laine. Les tissus lustrés comme le satin et la soie sont particulièrement remarquables lorsque matelassés, leurs contours réfléchissent la lumière. À l'instar de ceux-ci, les tissus pastels montrent mieux leurs formes matelassées que les tissus foncés.

Tissu du dessous

Le tissu du dessous au tissage serré et de bonne tenue devra être d'un poids identique à celui du dessus. Si l'ouvrage n'est pas réversible, une courtepointe par exemple, utilisez du calicot non blanchi prélavé pour éliminer les apprêts.

Ouatine

On utilisait traditionnellement les molletons de laine ou de coton cardés pour confectionner les courtepointes. De nos jours, la ouatine de polyester est largement répandue. Elle est lavable et offerte sous forme de nappe en différentes épaisseurs correspondant à des catégories de poids différents. Plus la bourre est épaisse plus les contours du matelassage seront marqués.

D'autres matériaux peuvent être employés selon les besoins : la bourre de coton, la flanelle de coton, qui donnentun aspect plus plat au matelassé ; la flanelle de laine qui a une structure plus ouverte donnant ainsi un matelassé plus souple que la précédente. On peut les trouver dans certains magasins de tissus.

Métiers et tambours

Il est préférable de travailler les grandes pièces sur un tambour ou un métier car ils supportent l'ouvrage, ce qui permet d'effectuer un travail uniforme.

Les petites pièces peuvent être montées sur des métiers à broder ou sur des tambours à matelasser qui tendent l'ouvrage entre 2 cerceaux. Il ne faut pas laisser le travail en attente trop longtemps sur ces derniers, car il pourrait rester marqué de façon permanente par les cerceaux. Les tambours, que l'on peux trouver en différentes grandeurs (jusqu'à 50 cm) peuvent être déplacés de place en place sur des ouvrages de grande taille à mesure que le travail progresse.

Cependant, si le matelassage est exécuté sur un ouvrage volumineux, comme un couvre-lit, utilisez un métier à matelasser. Ce dernier se compose de 2 montants horizontaux et de 2 verticaux plus courts que les précédents. Les montants verticaux s'ajustentn en glissant dans les montants horizontaux et sont maintenus en place par des chevilles. Une bande de toile solide est clouée (ou brochée) sur les montants horizontaux ; c'est sur ces bandes de toile qu'est solidement fixé le tissu de dessous de l'ouvrage.

Fil

Le fil utilisé pour le matelassage doit convenir à la fibre du tissu. Un fil à coudre en polyester recouvert de coton ou un fil à matelasser solide peuvent servir à plusieurs fins. Glissez le fil sur un bloc de cire d'abeille pour éviter qu'il ne s'emmêle en cours de travail.

Aiguilles, épingles et dé à coudre

Les meilleures aiguilles pour le matelassage à la main sont mi-longues. Utilisez des épingles extra-longues pour maintenir toutes les épaisseurs en place avant de faufiler et un dé à coudre pour vous protéger les doigts.

Motifs et gabarits

Même si les motifs traditionnels de matelassage semblent souvent étudiés, ils sont issus de motifs de base dont les gabarits sont des formes simples telles que les fleurs, les plumes, les coquilles, des cœurs, des cercles qui se superposent ou des lignes qui s'entrecroisent. Ils peuvent être utilisés comme motifs individuels ou répétés pour donner des bordures ou des motifs étendus.

Confectionner un gabarit

Pour faire un gabarit, dessinez le motif sur du papier léger ou tracez un contour que vous remplissez de répétitions de la même forme (par exemple, les volutes d'une plume). Pour modifier la taille d'un motif, dessinez une grille par-dessus et redessinez-le sur du papier quadrillé. Découpez le motif. Consolidez-le en le montant sur du carton ou en le recouvrant d'une pellicule plastique.

Utiliser un gabarit

De simples dessins de plume, des bordures géométriques ou festonnées et des motifs de remplissage sont construits en répétant un élément de base. Pour une répétition régulière, à utiliser comme bordure ou comme fond pour entourer un motif principal, marquez un point de repère ou un cran sur le bord de l'élément pour indiquer le point de jonction.

Utiliser un métier

Pour matelasser, le tissu ne doit pas être aussi tendu que pour broder. Assurez-vous de la rectitude du droit fil du tissu tendu sur le métier.

image
Avec les montants horizontaux parallèles, marquez le centre de la bande de toile du montant le plus près de vous. Marquez le centre du bord inférieur du tissu de dessous et faites un rentré de 1,2 cm. Alignez les repères. En travaillant du centre vers les côtés, épinglez le tissu à la bande de toile et cousez-les avec un point de surjet. Fixez de même façon le bord supérieur du tissu au montant horizontal supérieur et enroulez le tissu jusqu'à ce que la distance entre les deux montants soit de 45 cm. Insérez-y les montants verticaux et bloquez-les en place.


image
Étendez la nappe de bourre également sur le tissu de dessous, bien à plat, et en alignant les bords. Laissez le surplus de ouatine pendre en bas du montant horizontal supérieur.


image
Étendez le tissu de dessus de la même façon sur la ouatine. En batissant solidement à travers les trois épaisseurs, fixez le tissu sur la toile inférieure. Avec des épingles extra-longues, épinglez les trois épaisseurs de tissu ensemble, parallèlement au montant supérieur et à environ 5 cm à l'intérieur de ce dernier.


image
Pour maintenir solidement l'ouvrage durant le matelassage, utilisez une certaine longueur de galon de 2m5 cm de large pour chaque côté de l'ouvrage. Épinglez le galon aux trois épaisseurs de tissu, en le tendant autour du montant vertical. Répétez en épinglant le galon sur le tissu tous les 7,5 cm. Piquez en travaillant du bas vers le montant supérieur. Lorsque toute la surface a été matelassée, enlevez les épingles et les montants verticaux. Déroulez le tissu de dessous du montant supérieur et enroulez-y la partie travaillée sur le montant inférieur. Montez la suite de l'ouvrage comme précédemment.




Note:

Il existe également une sorte de métier dont les montants verticaux ne sont pas à longueur réglable mais munis de trous pour y glisser les montants horizontaux. D'un côté, ceci empêche de travailler sur de plus grandes surfaces que celles choisies par le manufacturier. Par contre, les montants horizontaux ne sont pas bloqués, et peuvent ainsi tourner alors que le travail progresse.





Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics
www.000webhost.com