Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Broderie sur papier

image
Il existe différentes sortes de broderies sur papier. L'une des techniques utilise le papier comme si c'était un support de tissu, les motifs et points ne diffèrent pas des motifs à main levée.

Une autre est une série de papiers juxtaposés, cousus machine, comme des appliqués.

Celle étudiée ici se sert de trous d'aiguille dans un papier fort, ou même un carton, pour créer des cartes de souhaits. Les motifs sont géométriques et seul le point lancé est utilisé, pour former des pleins et des vides.

Cette technique est apparentée aux tableaux de fils tendus, bien à la mode vers 1970, mais n'a pas vu le jour en même temps. C'est 20 ans plus tard que des dessinateurs hollandais ont publiés les premiers ouvrages des cartes de souhaits brodés. Puis vers 1990, Madeira, un manufacturier de fils à broder, a commencé à vendre des kits de cartes à souhaits.

Maintenant, avec la possiblité de dessiner par ordinateur et de convertir ces formes simples en pointillés, les patrons sont légion.



Fournitures:

Surface à piquer:

Ceci peut être un feutre épais ou un morceau de styromousse. A la rigueur, une serviette à vaisselle pliée peut faire l'affaire.

Aiguille à marquer:

Elle sert à transférer le patron sur la carte. L'aiguille peut être une aiguille à chapeau très fine ou un stylet à pergamano à une seule aiguille. L'important est que le trou ne doit pas être plus gros ou plus petit que le fil utilisé. Plus gros et le trou paraitra autour du fil, trop petit et l'aiguille enfilée pourrait déchirer le carton.

Aiguille:

L'aiguille à broder doit être fine (no 10 à 12) et très pointue, pour ne pas exercer de tension sur le carton mince.

Carte:

Des cartes à souhaits blanches sont vendues en papeterie mais vous pouvez faire les vôtres avec le papier fort de votre choix. Utilisez un papier ou un carton mince, lisse ou texturé.

Fil:

Le fil métallique fait un très bel effet mais la soie à broder convient aussi bien.

Technique:

image
1 2 3


#1 - Placez le carton sur une surface à piquer avec le beau côté sur le dessus.

La carte utilisée est, dans cet exemple, une carte à double volet, qui permet de cacher l'endos de l'ouvrage et d'y dissimuler les fils attachés.

#2 - Placez le patron sur le carton et percez des trous en suivant le pointillé.

#3- Retirez le patron une fois terminé. Le motif est visible en une série de petits trous.

image
4 5 6
#4 - Tournez la carte à l'envers. Sélectionnez votre fil et enfilez-le. Utilisez une longeur de fil confortable; le standard est d'environ 14 pouces. Sécurisez le bout de fil avec un papier collant puis passez l'aiguille dans le trou de départ vers le devant de la carte.

#5 - Suivez les instructions de votre patron.

#6 - Que le patron soit commercial ou fait à la main, la suite des trous devrait être indiquée sur le patron avant de commencer, pour éviter les erreurs en cours de route. Souvenez-vous que vous devez vous déplacer d'un seul trou à la fois, à partir de celui qui vient d'être fait, à sa gauche d'un côté puis à la droite du suivant.

image
7 8 9


#7 - Une fois que l'aile est complétée, tous les trous doivent avoir été employés. Il est maintenant temps de sécuriser ce fil vant de passer à la section suivante.

#8 - Tournez la carte à l'envers et fixez le fil avec un ruban gommé. Vous faites ceci également lorsque votre aiguillée est terminée, en vérifiant bien de recommencer au bon trou avec l'aiguillée suivante.

#9 - Voici le travail terminé, sur l'endroit...

image
10 11 12
#10 - et sur l'envers de la carte.

#11 - Si vous utilisez une carte double, refermez le panneau intérieur sur l'envers du travail, pour cacher les fils attachés.

#12 - Si vous ne pouvez trouver des cartes à double volets, il est aussi possible de travailler un motif sur un carton qui sera ensuite inséré dans la fenêtre d'une carte.

Diagrammes:

image
1 2 3


#1 - Remplissage de forme:

Ce diagramme montre une forme qui peut être utilisée pour une fleur, une feuille, un personnage, etc. Le fil sort d'un côté de la forme et entre juste en face, de l'autre côté de la forme. Les trous ne sont utilisés qu'une fois. Ces formes sont faciles à comprendre et à utiliser. Certaines des lignes ont été mises en couleur pour démontrer le mouvement.

#2 - Cercle

Les points s'espacent de 6 trous, comptant ceux d'entrée et de sortie du fil. Les premiers chiffres indiquent l'ordre d'entrée et de sortie du fil. Quand vous atteignez les trous non chiffrés, conservez la même séquence, en avançant d'un trou à la fois. Tous les torus sont utilisés 2 fois dans cet exemple. Certaines des lignes ont été mises en couleur pour démontrer le mouvement.

#3 - Courbe en S

Ce diagramme est souvent utilisé pour des fleurs, des feuilles et des monogrammes. Même si, à première vue, le mouvement semble compliqué, une approche méthodique en viendra à bout facilement. Avancez d'une série de trous à la fois en gardant le même nombre de trous comme espacement. Dans cet exemple précis de S, l'espacement est de 10 trous et plusieurs d'entre eux sont utilisés 2 fois. Certaines des lignes ont été mises en couleur pour démontrer le mouvement.

NOTE:

Ne pas confondre cette technique avec le papier dentelle, qui utilise un papier troué ressemblant à un canevas et qui s'utilise soit comme un canevas ou en découpages superposés.





Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics
www.000webhost.com