Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Broderie machine à main levée

La broderie à main levée est la partie la plus amusante des travaux à la machine, bien qu'elle soit aussi celle qui réclame le plus d'entraînement. On l'exécute en retirant le guide-tissu et le pied presseur afin de laisser le tissu libre de se déplacer dans la direction imprimée par les mains. La machine devra obligatoirement être actionnée par une pédale au pied ou au genou, car les deux mains seront nécessaires pour guider le travail.

Pour donner aux points la tension indispensable, le tissu est toujours engagé dans un métier spécial (ou à la rigueur un cercle de broderie) qui le maintient bien tendu.

image


Préparation du tissu

Entraînez-vous sur un morceau de tissu dépassant de 5 cm la surface du métier à broder. Si vous prenez le cercle à broder classique, en bois ou en métal, préparez-le en entourant le cercle inférieur de ruban, celui pour carcasse d'abat-jour ou de bandes de gaze à pansement. Ceci protégera le tissu contre l'étirement. Les métiers spéciaux pour la machine à coudre n'ont pas besoin de ces précautions.

image
1 2 3 4


#1 - Posez le cercle extérieur du métier sur une surface plane et étalez le tissu dessus en le cerclant avec l'endroit vers vous. Assemblez les deux cercles. Cette façon d'assembler les cercles est exactement l'inverse de celle des métiers à broder à la main.

#2 - En gardant bien droits les fils du tissu, tirez celui-ci par dessus et par dessous. Le tissu glisse plus facilement sur un métier traditionnel, aussi serrez bien la vis sur le cercle extérieur et tirez le tissu jusqu'à la limite. Cette tension est essentielle, faute de quoi le tissu est entraîné par l'aiguille lorsque celle-ci passe à travers, la machine saute des points et le fil se casse.

Préparation de la machine

Sur la plupart des machines moderne, la griffe guide-tissu s'enlève facilement par la simple pression d'un bouton ou en soulevant la plaque guide-couture. Si votre machine est ancienne, vous trouverez les indications pour enlever le guide-tissu dans le manuel de l'utilisateur au chapitre du raccommodage.

Retirez le pied-presseur et enfilez normalement l'aiguille avec du fil à broder à la machine n 30 ou du fil à coudre n 40. Réglez la longueur des points sur 0, la dimension des points étant fonction de la vitesse du moteur combinée avec la rapidité avec laquelle est déplacé le métier sous l'aiguille.

Sur une machine entièrement automatique, réglez également la longueur des points à 0 pour vos premiers essais. Vous la changerez plus tard selon vos besoins.

Début de la broderie

#3 - Tournez le volant de la machine jusqu'à ce que l'aiguille soit au point le plus haut et glissez le métier dessous. Abaissez la tige du pied-presseur pour donner une tension correcte au fil supérieur.

En tenant l'extrémité du fil supérieur entre le pouce et l'index et l'index de la main gauche, tournez le volant pour faire descendre l'aiguille dans le tissu. Continuez de tenir le fil et de tourner le volant jusqu'à ce que le fil supérieur soit revenu sur le tissu.

Tenez les extrémités des deux fils sur le tissu sous l'index gauche pendant que vous commencez la broderie afin qu'elles ne soient pas entraînés dans la canette. Retirez votre doigt dès que la broderie est commencée. Faites aller la machine relativement vite mais déplacez lentement le métier; cela produit des points petits et assez différents de ceux obtenus avec le pied presseur.

#4 - Si vous faites marcher la machine vite en tournant le métier, vous verrez progressivement le motif se dessiner à mesure que les points s'accumulent l'un près de l'autre. Si vous avez une machine automatique, essayez la même chose avec la longueur des points réglée sur moyen. Au fur et à mesure de vos progrès, déplacez le métier encore plus rapidement pour former des points plus longs. Essayez de faire de petites courbes et des spirales en déplaçant le métier dans différentes directions.

Avec un peu d'entraînement, vous trouverez la meilleure position pour vos mains. C'est la main droite (pour les droitiers) qui dirige et donc, travaille le plus; le mouvement qu'elle donne au métier doit venir de l'épaule. Vous contrôlez mieux l'ouvrage si le pouce et le petit doigt sont à l'extérieur du métier et les autres doigts à l'intérieur. Placez les doigts de la main gauche sur l'ouvrage pour le maintenir avec le petit doigt tendu contre le bord du métier pour mieux contrôler.

Longueur des points

Pour la plupart des motifs compliqués, il faut essayer de faire 20 à 30 points aux 2,5 cm. Lorsque vous changez d'endroit sur le métier, remontez l'aiguille à son point le plus haut, levez la manette du pied presseur pour relâcher la tension de l'aiguille, bougez le métier, faites descendre l'aiguille et abaissez la manette du pied. Les fils seront coupés par la suite.

Au début d'une ligne de points, déplacez le métier lentement pour faire de petits points qui ne s'effilochent pas, ce qui permet de couper le fil au ras du tissu. Le point de plume (décrit plus bas) pour lequel est nécessaire une tension plus forte du fil supérieur doit être arrêté en nouant sur l'envers le fil de la bobine et celui de la canette.

Motifs

La conception d'un motif à exécuter à main levée à la machine est totalement différente de celle d'un motif à broder à la main. D'abord, il n'existe pas de motifs classiques comme pour la broderie traditionnelle, et on ne peut pas en acheter dans le commerce. Contrairement à la broderie à la main, qui joue sur la texture et la diversité des points, la broderie machine se construit uniquement sur la couleur et la forme des traits exécutés.

Les points possibles avec la broderie machine à main levée sont limités au point droit et ses variantes, le câblé (gros fil sur la canette), le fouetté et le point plume, sans pourtant oublier le zigzag qui peut donner un point satin lorsqu'on le resserre.

Des esquisses au crayon peuvent servir de début, mais elles ne sont qu'un guide qu'il faut interpréter par la suite au gré de sa fantaisie et du mouvement de nos mains. On crée souvent un motif en partant d'un point central d'où partent des courbes ou en brodant des courbes en rangs irréguliers autour d'un cercle plein.

Points

Point fouetté

C'est l'un des plus intéressant parmi ceux que l'on peut exécuter à main levée car il permet de dessiner des courbes de dimension réduite. Resserrez la tension supérieure au maximum afin que le fil de la canette boucle sur l'endroit de l'ouvrage. Commencez en piquant rapidement mais en déplaçant lentement le métier; les points doivent être assez rapprochés pour donner de la consistance aux boucles. Lorsque le métier est déplacé plus rapidement, les points formés par le fil de la canette sont séparés et le fil de la bobine est apparent. Vous obtiendrez une ligne tachetée en utilisant des couleurs différentes pour les fils supérieurs et inférieurs, et une ligne dégradée en augmentant ou diminuant la vitesse à laquelle vous déplacez le métier.

Point de plume

On peut réaliser ce point en réglant la tension supérieure très serrée et l'inférieure très lâche. Il est constitué par les boucles que forment le fil de la canette sur l'envers du tissu. et qui remontent sur l'endroit avec chaque point. Pour plus d'efficacité, exécutez une série de points en une seule opération et toujours avec des mouvements circulaires du métier. Utilisez pour la bobine un fil solide comme du fil à broder machine n 30 parce que la tension serrée pourrait faire casser un fil plus mince.

Point lancé

On l'exécute sur les machines automatiques avec un réglage sur zigzag avec la longueur de points voulue. En piquant vite et en déplaçant le métier d'un mouvement lent et régulier, les points obtenus seront aussi serrés que ceux exécutés à la main. En déplaçant doucement le métier d'un mouvement latéral, vous obtiendrez des points beaucoup plus larges que la normale.

Sur les machines simples, le point lancé s'exécute en déplaçant rapidement le métier d'un mouvement latéral avec le moteur marchant à vitesse réduite. Il faut un apprentissage sérieux et une adresse particulière pour obtenir une broderie régulière.

EN TOUT TEMPS, évitez de placer vos doigts sur la trajectoire de l'aiguille.





Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics
www.000webhost.com