Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Broderie en bouclettes, à la russe

image
La technique date du 15e siècle et est originaire de Russie. L'ouvrage terminé ressemble à un tapis de petites bouclettes, et dans certains cas, on y ajoute des perles.

Un regain d'intérêt s'est développé au cours des dernières années avec l'arrivée d'estampes très diversifiées, une source rapide de nouveaux patrons. Bien que la technique s'apparent plus à la création de tapis qu'à la broderie, l'ouvrage terminé est sans contredit une broderie.

Tridimentionnelle par sa nature, elle est très diversifiée par l'utilisation de différentes fibres, allant du fil de coton à broder à la soie, au ruban étroit ainsi qu'aux lanières de tissu. Certains ouvrages gardent l'apparence bouclée alors que d'autres ont les boucles taillées pour une texture touffue ressemblant à une douce fourrure.

On trouve ces ouvrages en tableaux, dessus de boîtes décoratives, détails de patchwork, accessoires de maison de poupée, appliqués sur des vêtements, etc.

image



Fournitures:

Poinçon:

image
L'instrument principal de cette technique n'est pas une aiguille ordinaire mais un poinçon: une longue aiguille creuse à bout biseauté dans lequel le fil passe pendant que l'on pique le tissu. Le fil passe dans le trou de cette aiguille creuse et le bout biseauté perce le tissu sur l'envers, pour y laisser le fil en bouclette sur l'endroit de l'ouvrage.

Le poinçon vient en différents formats car, tout comme pour les aiguilles à coudre ou à broder, la grosseur de l'aiguille est proportionnelle à celle de la fibre utilisée.

Le poinçon traditionnel russe est une aiguille creuse sortant d'un tube court, avec une poignée de laiton. D'autres poinçons sont munis d'un ressort qui change la longueur des bouclettes. La largeur de l'aiguille creuse est proportionnelle à l'épaisseur du fil utilisé: de un à six fils de coton à broder ou de soie, une aiguille plus large pour le ruban et une encore plus large pour les lanières de tissu. Si on peut utiliser la même aiguille pour deux ou trois fils, il est aussi possible de n'en utiliser qu'un sur certains tissus qui refermeront le trou après le passage du poinçon. Là est la raison des différentes tailles d'aiguilles: une aiguille plus grosse que le fil laissera un trou après son passage.

Certains ouvrages nécessitent donc l'utilisation de plusieurs tailles d'aiguilles, la plus petite étant utilisée pour les détails les plus fins.


Tambour:

image
Un tambour est absolument obligatoire car poinçonner le tissu le déformerait s'il n'était pas bien tendu. Utilisez un tambour à vis, qui permet de tendre le tissu au maximum. La taille du tambour est en fonction de la taille du travail. On utilisera un tambour qui encercle complètement le motif avec de l'espace autour.
image
Un cadre "à tapis", non pas rond comme le tambour, mais carré ou rectangulaire, peut aussi servir aux mêmes fins. Les baguettes qui retiennent le tissu sont munies de fins clous qui l'agrippent et l'étirent. Certains le considèrent comme plus aisé à travailler.



Fils:

Le fil employé peut être du coton à broder, de la soie Bunka, du ruban de soie ou même des lanières de tissu.

Tissu:

Tous les tissus qui permettent de garder la boucle sont permis. Par contre, des tissages serrés comme le denim ne sont pas agréables à travailler.

Technique:

Fixer le tissu:

image
Dévisser la vis du tambour presque jusqu'à la fin et séparez les deux anneaux. Placez l'anneau intérieur à plat sur la table de travail. Placez votre tissu, avec le motif vers vous, sur cet anneau. Centrez le motif sur l'anneau.

Ouvrez l'anneau extérieur et poussez-le doucement sur le tissu et l'anneau intérieur. Si vous avez un tambour emboîtant, vous entendrez un clic lorsque les deux anneaux s'emboîtent. Revissez un peu la vis, mais pas tout à fait. Prenez le tambour et tirez délicatement sur le tissu pour l'étirer. Commencez par les deux côtés à la fois, puis le haut et le bas. Ne tordez pas le motif (les fils de trame et de chaîne doivent rester perpendiculaires). Alors que vous tendez le motif, resserrez la vis. Tapotez le tissu, il devrait résoner comme un tambour. Resserrez la vis complètement.


Préparer l'aiguille:

La longueur des boucles est prédéterminée par la longueur de l'aiguille passée au travers du tissu. Pour faire des boucles plus courtes, on place un tube sur l'aiguille pour la raccourcir. D'autres aiguilles on un mécanisme qui raccourci ou rallonge l'aiguille au besoin. La longueur nécessaire est le calibre. Ce calibre est mesuré du chas de l'aiguille jusqu'au bout du tube ou, sur les aiguilles mécaniques, de la pointe de l'aiguille jusqu'où elle entre dans le manche. La longueur de la boucle est la moitié du calibre.

Si le motif nécessite des boucles de longueurs différentes, vous devrez recalibrer l'aiguille mécanique ou changer d'aiguille.


Préparer le fil:

Le fil à broder, coton ou soie, vient en six brins tordus ensemble. Vous devez séparer ce fil pour le nombre de brins nécessaires à la réalisation de vos boucles. Séparer un brin à la fois, puis si vous devez utiliser plus d'un brin, remettez-les ensemble. Commencez par couper une longueur de 3 à 5 pieds de fil. Si c'est pour une petite section du motif, coupez-en moins. Tenez en compte qu'une longueur de fil donnera de 1 à 6 fois la longueur que vous employez (1 fil à 6 fils à la fois).

Prenez le fil coupé par le bout, entre le pouce et l'indez et donnez-lui une petite tape. Vous voyez les fils se spéarer. Prenez un des brins et en tenant le fil de l'autre main, tirer doucement vers le haut. Ne tenez pas le fil trop serré et surveillez pour les noeuds et emmêlements. Continuez à tirer jusqu'à ce que le brin soit complètement sorti du fil. N'essayez pas de sortir plus d'un brin à la fois ou ils s'emmêleront. Si le motif demande deux brins, sortez deux brins l'un après l'autre et replacez-les ensemble.


Enfiler l'aiguille:

La plupart des poinçons sont vendus avec un enfileur, c'est un bout de fil de métal plié en deux, avec ou sans disque de plastique ou carton pour le tenir. Contrairement aux aiguilles à broder, le fil doit passer dans le poinçon au complet et l'enfiler à l'oeil n'est pas possible.

image

Contrairement aux aiguilles à broder, le fil doit passer dans le poinçon au complet et l'enfiler à l'oeil n'est pas possible. L'enfileur doit passer par le trou de l'aiguille et ressortir par le bout du manche. Tenez l'enfileur fermement et poussez-le par le trou de l'aiguille.


Puis, prenez vos brins de fil (ensemble) et passez le bour des fils dans la boucle. Tirer quelques pouces de l'autre côté de la boucle.

Puis ancrez les fils en les faisant passer dans la petite boucle et maintenant, tirez l'enfileur par le bout qui entre dans l'aiguille jusqu'à ce que l'enfileur soit complètement ressorti.

Si ça bloque, c'est qu'il y a un noeud dans le fil. Ne forcez pas. S'il n'y a pas de noeud, assurez-vous que vous n'essayez pas de passer un fil à 6 brins dans un poinçon conçu pour 3.

Ensuite, vous devez passer le fil dans le chas de l'aiguille - l'aiguille ne piquera pas le point tant que le fil n'est pas dans le chas, et dans la bonne direction (tout comme les machines à coudre).

Regardez le bout de l'aiguille: Vous verrez une petite cuiller pointue et un trou. La cuiller est sur le DEVANT de l'aiguille. Avec le fil encore dans l'enfileur, passez la petite boucle (avec le fil) dans la cuiller et dans le trou et ressortez par l'arrière. Prenez le fil qui sort du chas de l'aiguille et sortez-le de l'enfileur. Laissez quelques pouces de fil sortir du bout de l'aiguille.

Il est important de noter que certains poinçons s'enfilent du haut vers le bas. Suivez toujours les instructions du fabriquant. Dans tous les cas, n'oubliez jamais d'enfiler l'aiguille par le chas, que le fil passe de l'aiguille au haut du poinçon ou l'inverse.


Poinçonnons!

image
Prenez le poinçon en main entre pouce et index. Ne le tenez pas comme vous feriez d'un crayon. It doit être tenu droit, perpendiculaire au tissu. Placez le fil qui sort du manche sur votre main, pour libérer le plan de travail. Le fil doit être libre d'entrer dans le manche, sans nuire à vos mouvements.

Tirez un peu sur le fil sortant du manche pour raccourcir celui qui sort de l'aiguille - il doit être de deux pouces de long.

Prenez le tambour de l'autre main. Vous commencerez par poinçonner le contour d'une section du patron.

Placez l'aiguille sur la ligne du patron où vous derez la première boucle. Assurez-vous que l'ouverture du biseau fait face à la direction où vous ferez les points. Une bonne façon de toujours savoir dans quelle direction pointe l'aiguille creuse et de mettre une goutte de peinture sur le manche (une goutte de vernis à ongles fait aussi bien).

Poussez l'aiguille dans le tissu aussi loin qu'elle voudra aller. Elle s'arrêtera au tube ou au manche, dépendant de la sorte de poinçon que vous utilisez. Vous devriez entendre un "pop". Doucement, relever l'aiguille jusqu'au tissu, sans la soulever plus haut. Dès qu'elle est libérér du tissu, passez au point suivant, devant le point que vous venez de faire. Poinçonner de nouveau - pop - un autre point est fait. Ne soulevez l'aiguile qu'assez pour la libérer du tissu mais pas plus, pour que les points ne fassent pas de boucles de ce côté - qui est l'envers du tissu.

Alors que vous suivez la ligne du patron, tournez le tambour pour le mettre à votre main. Gardez toujours le poinçon dans la direction des points, sinon les points ressortiront du tissu.

Après avoir fait quelques points, prenez une paire de ciseaux très pointus et coupez la queue du premier point. Attention à ne pas tirer sur le fil sinon les points se déferont.


Finir le fil ou changer de couleur:

image
Lorsque vous arrivez à la fin de votre aiguillée, avec l'aiguille encore dans le tissu pour le dernier point, placez votre doigt sur le tissu où l'aiguille est entrée et poussez délicatement sur le dernier point formé, pour le retenir. Tirez l'aiguille lentement vers vous en tenant encore le point. Laissez un pouce ou deux de fil sortir de l'aiguille, couchez le poinçon sur le tissu et coupez le fil du point au raas du tissu. Vous ne devriez pas avoir de bouts de fils qui sortent du tissu. Enfilez le poinçon de nouveau puis faites comme pour le premier point, juste après le dernier point fait de la première aiguillée.

Quand vous changez de couleur, c'est la même méthode.




Remplissage:

image
Quand vous avez terminé le contour, vous devez maintenant procéder au remplissage du centre de cette portion. Déplacez l'aiguille de côté, près du dernier point, de la largeur de l'aiguille. Faites la deuxième rangée de points à cette distance de la première. L'aiguille du poinçon est fine, vous ne vous déplacez que de quelques brins de tissu. A chaque fois que vous changez de rangée, faites le même mouvement.

Une fois que vous serez habitué aux rangles droites, vous pourrez travailler en courbes, cercles et vagues avec autant d'aisance, pour faire des effets intéressants avec le fil. Plus la boucle est longue, et plus de surface elle recouvre. Aussi, ne faites pas les rangées trop serrées car cela pourrait déformer le tissu.

Quand une surface est terminée, regardez-la à la lumière, côté devant (côté boucles). Si vous trouvez des trous, remplissez-les. Si des boucles sont trop longues, coupez-les à la hauteur des autres.


Finitions:

image
Sortez l'ouvrage du tambour, encadrez-le. Il n'est pas nécessaire de faire quoi que ce soit au dos. Les points tiennent en place sans colle ni tissu de protection.

Vous pouvez même laver l'ouvrage: les points se resserreront après un lavage. Attention seulement à certains fils, car toutes les couleurs (même garanties par la compagnie) ne sont pas toutes grand teint.

Pour un encadrement, pressez les bords de l'ouvrage à la vapeur pour enlever les marques du tambour en faisant bien attention de ne pas repasser les boucles. Puis étirez l'ouvrage sur un carton fort, attachez-le sur l'endos avec du ruban adhésif ou en le cousant, côté avec côté, puis bas avec haut. Placez dans le cadre et c'est fini. Ne recouvrez pas d'une vitre car cela applatirait les boucles.

Si l'encadrement est plus grand que la pièce sur le tambour, vous pouvez également ajouter une bordure de tissu. Dans un tel cas, coupez le tour de l'ouvrage à un demi pouce tout autour. Repliez en ourlet. Cousez sur le tissu de fond.


Transfert de patron:

Souvenez-vous que vous devez inverser le patron sur le tissu car vous travaillez sur l'envers. La méthode la plus facile est de tourner le patron sur l'envers et à l'aide d'un crayon, devant une source de lumière, de retracer les lignes sur l'endos du papier. La source de lumière peut être une table à dessin ou coller le patron sur la vitre d'une fenêtre.

Avec une table à dessin, vous pouvez également placer le patron à l'envers sous le tissu et marquer celui-ci directement avec un crayon marqueur.

Il est également possible de transférer le dessin au fer chaud, en prenant un crayon à broderie. Retracez toutes les lignes sur l,enods du patron puis transférez sur le tissu à l'aide d'un fer à repasser. Ne bougez pas le fer, ne faites que presser, pour ne pas déplacer patron et tissu. N'utilisez pas de vapeur non plus. Soulevez un coin pour vous assurer que les marques ont été transférées puis passer à une autre partie du patron.


Si vous désirez couper les bouclettes, n'oubliez pas que cela fonce habituellement les couleurs de la broderie. Faites-le après que le travail soit sorti du tambour.






Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics
www.000webhost.com